Phare de la Ville-ès-Martin,


* premier février 1865 : feu à éclats longs rouges toutes les 30 secondes sur une tour en maçonnerie de pierres de taille de 12,50m de hauteur. Adjudication le 2 avril 1863, approuvée le 18 avril au bénéfice de Martineau entrepreneur à Nantes.


* 30 avril 1896 : 2 éclats blancs toutes les 7 secondes, feu automatisé par l'installation d'un dispositif imaginé par la firme Barbier et Turenne pour actionner l'appareil de rotation de l'optique, alimenté par une batterie de piles.

Le premier feu automatique à éclats installé en France,


* 1941 : électrification provisoire,


* 5 août 1945 : rallumage du feu,


* 18 avril 1946 : électrification définitive, 2 éclats blancs toutes les 6 secondes.

Retour liste alphabétique - accueil - situation géographique