LA BALLUE

feu de la Ballue,


* 15 avril 1868 : feu fixe vert sur une tour carrée en maçonnerie de 31,50m de hauteur, peinte en noir en 1896.


* 25 septembre 1907 : nouvel appareil et incandescence par le pétrole.


* 1926 : électrification du feu.


Détruit en août 1944 par les troupes allemandes et reconstruit à l'identique en pierres de taille à fort bossage.


* janvier 1948 : feu directionnel vert.

BAS SABLONS

 

 

feu des Bas-Sablons,


* 15 avril 1868 : feu fixe vert sur une tour carrée en maçonnerie et pierres de taille provenant de la carrière de Bécane, commune de Lanhelin : tour de 8,50m de hauteur.

Les travaux pour les phares de la Ballue et des Bas-Sablons sont adjugés le 13 février 1867.


* 18 mai 1877 : feu vert à occultations toutes les 4 secondes au sommet de la tour exhaussée de 6 mètres.


* 1911 : premier essai d'électrification mais de gros problèmes


*28 août 1912 : feu électrifié

MOLE DES NOIRES

feu du port à l'extrémité du môle des Noires, à gauche de l'entrée du port,


* 1838 : feu fixe blanc sur une tourelle en maçonnerie de 9,70m de hauteur.


* premier juin 1842 : nouveau feu fixe blanc,


*24 septembre 1906: nouveau feu fixe blanc,


12 mars 1910 : nouveau feu, 2 éclats blancs toutes les 10 secondes.


La tourelle est déplacée en juin 1934 à l'extrémité du nouveau môle prolongé.

Elle est détruite en 1944 par les Allemands.

Une nouvelle tourelle en béton est construite et allumée en novembre 1959.

ROCHEBONNE

feu de Rochebonne,


* 15 avril 1868 : feu fixe directionnel rouge sur une tour carrée et corps de logis en maçonnerie de 16m de hauteur peinte par bandes noires et rouges. Construite par Le Breton, entrepreneur à Dol


* 7 octobre 1907 : nouveau brûleur par incandescence. Le logements des gardiens est agrandi en 1908.


* 1929 : le feu est électrifié.

Le feu et le phare sont détruits en août 1944 par les troupes allemenades. Une nouvelle tour est construite en pignon de la maison d'habitation et le nouveau feu est allumé en septembre 1961 (avis aux navigateurs du 23 septembre 1861).

GRAND JARDIN

aux abords de Saint-Malo, chenal de la Petit-Porte


* 15 avril 1868 : feu fixe blanc varié par des éclats rouges et verts toutes les 20 secondes sur une tour cylindrique en maçonnerie de 26,30m de hauteur.

Les travaux de construction sont adjugés le 11 mars 1865 à Motay entrepreneur à Saint-Malo.


* 13 juillet 1905 : incandescence par le pétrole,

* 1926: nouveau feu, 2 éclats rouges toutes les 10 secondes.


Détruit en août 1944 par les troupes allemandes.


1947 : feu provisoire sur une colonne en béton
* 10 mars 1949 : feu à 2 éclats rouges toutes les 10 secondes sur une tour tronconique en béton armé de 38mde hauteur.


* 8 juin 1978 : électrification par aérogénérateurs et automatisation mais on conserva en place plus d'un an les gardiens pour vérifier la bonne marche des installations et remédier aux pannes éventuelles.

GRAND JARDIN 1948
GRAND JARDIN
 
GRAND JARDIN 1948