ROSCOFF-AMAONT-1875
ROSCOFF

Feux de Roscoff, alignement d'accès au 210°,


feu antérieur, à l'extrémité du môle Nord,


* 15 mai 1880 : feu fixe blanc sur un candélabre en fonte et cabane en tôle,
* 1935 : électrification du feu,
* feu vert à occultations (2+1) toutes les 12 secondes au sommet d'une colonne en fonte peinte en blanc,


feu postérieur, sur la terrasse de la maison du gardien, près de l'abri du canot de sauvetage,


* premier janvier 1884 : feu directionnel rouge sur montants en fer et cabane en tôle; Adjudication des travaux le 9 mars 1883 au sieur Petel entrepreneur à Roscoff.
Comme la hauteur du feu est jugée insuffisante il est prévu de construire une nouvelle tour plus élevée. Un marché de gré à gré est passé le 16 juillet 1914 avec l'entrepreneur Courcuff mais à la déclaration de guerre ce dernier est mobilisé comme canonnier territorial à Vannes et les travaux sont suspendus. Le projet n'est repris que vingt ans plus tard,


* 1934 : feu blanc à occultations (2+1) toutes les12 secondes sur une tour tronconique en pierres apparentes de 21m de hauteur à 430m en arrière du feu précédent

Tourelle construite en 1865 (?)

En octobre 1911 les travaux d'exhaussement sont terminés.

En janvier 1912 on installe la lanterne sur la tour tronconique en maçonnerie de 18 m de hauteur.

Allumé le 1er mars 1912.

Feu fixe blanc.

27 novembre 1978 installation de l'aérogénérateur.

Aujourd'hui feu cardinale Sud.

Tourelle construite en 1865.

Exhaussée en 1913 afin de recevoir un feu allumé le 28 avril 1914.

Feu fixe à secteurs blanc rouge et vert.

Aujourd'hui, feu scintillant à secteurs blanc rouge et vert.