Feu de la pointe Saint-Gildas,


* 1941 : feu installé sur un pylone en béton armé installé sur l'ancien sémaphore de la pointe Saint-Gildas demandé par les troupes allemandes. L'optique provient du phare de Gris-Nez.


* avis du 17 avril 1955 : feu scintillant, secteurs blancs, rouges et verts.