Phare de la Pierre-de-Herpin,

au large de la pointe de Chemoulin,


* premier octobre 1882 : feu alternativement fixe blanc et à éclats verts pendant des intervalles de 30 secondes, au sommet d'une tour cylindrique en pierres de taille de 24 m de hauteur.

Adjudication des travaux le 25 avril 1876 effectués par Batas, entrepreneur à Saint-Malo.


* 26 juin 1905 : incandescence par le pétrole,


* juillet 1909 : trompette de brume, rénovée en 1932,


* 1927 : feu blanc à 2 occultations toutes les 8 secondes


1954 : suppression de la corne de brume,


1964 : remise en service de la corne de brume


* 10 février 1975 installation de l'aérogénérateur,