Perduto,

sur l'écueil du même nom dans les bouches de Bonifacio.

 

 

A la suite d'accords intervenus en 1978 et 1979 entre les autorités françaises et italiennes, il est décidé d'améliorer le balisage lumineux dans les Bouches, ente la Corse et la Sardaigne.

Côté français, il est décidé de construire un feu automatique sur l'écueil de Perduto. Dans cette zone agitée presque en permanence, les délais de construction devaient être réduits au maximum.

Pour ce faire on retient le modèle de la structure métallique autostable préfabriquée en deux éléments assemblés, posée sur le site.

La société toulonnaise SERRA frères se charge de la fabrication de l'établissement. La pose et la construction de la structure s'effectuent en juillet et août 1980.


* octobre 1980 : marque lumineuse cardinale Est, alimentée par un aérogénérateur de 150W.

PERDUTO