Feux de Marseille


feu de la jetée de l'avant-port Nord, jetée du large
,

* 1887 : feu fixe vert sur une colonne cylindrique métallique de 3,20m de hauteur. Le feu est éteint en 1915.


feu du cap Janet
,

* premier février 1880: feu fixe blanc varié par des éclats longs rouges toutes les minutes sur une tourelle cylindrique en maçonnerie de 4,80m de hauteur. Éteint en 1900 après l'allumage du feu de Saut-de-Marrot.


feux de la passe du cap Janet, sur l'extrémité Ouest de la branche Est de la traverse du cap Janet
,

*11 juin 1915 : feu à occultation rouge toutes les 6 secondes sur un réservoir métallique de 4,80m de hauteur,
* 1922 : feu fixe vert, sur l'extrémité Est de la branche Ouest de la traverse du cap Janet,
* feu à éclat vert toutes les 4 secondes sur une colonne blanche de 6 m de hauteur.

feux de la traverse de la Pinède sur les branches Est et Ouest de la traverse,


* 15 octobre 1882 : feux fixes rouges sur des tourelles métalliques de5,60m de hauteur. Les deux feux sont éteints en 1915.

 

 


feux de la traverse de la Major, sur les branches Est et Ouest de la traverse,


* 15 octobre 1882 : feu fixe rouge et feu fixe vert sur deux tourelles en tôle de 5,40m de hauteur.
* 1922 : électrification des deux feux.

feu du fort Saint-Jean,
* 15 juillet 1837 : feu fixe blanc sur une tourelle cylindrique en maçonnerie de 5,75m de hauteur,
* 5 juin 1912 : nouveau feu plus puissant, mêmes caractéristiques,
* feu scintillant rouge sur un pylone rouge de 7m de hauteur
.


feu de la Tête de More,

* 15 juillet 1837: feu fixe blanc varié par des éclats longs toutes les 3 minutes, sur une tourelle et corps de logis en maçonnerie de 5,20m de hauteur,
* 20 octobre 1887 : feu fixe blanc,
* 5 juin 1912 : électrification du feu.

Eteint

feu de la Joliette, ou de Sainte-Marie

sur le musoir méridional de la jetée de la Joliette,


* 15 août 1855 : feu fixe rouge sur une tourelle cylindrique et corps de logis en maçonnerie de 21,35m de hauteur.

*premier décembre 1906 : feu plus puissant, mêmes caractéristiques.

* 1922 : électrification du feu
.

*feu scintillant rouge sur un pylône métallique blanc et rouge haut de 20 m.

feu du Pharo,

sur la pointe du Pharo ou de la Désirade,


* 15 avril 1881 : feu fixe vert sur une tourelle en maçonnerie de 12,75m de hauter,
* 5 juin 1912 : feu vert à occultation toutes les 4 secondes et électrification du feu.

* feu à éclat vert toutes les 4 secondes.