Feu de la Horaine, au large de Bréhat.


Une première balise en bois est placée sur cet écueil en 1832 mais elle est renversée 15 jours plus tard le 15 mars 1832. Remise en place quelques temps après elle est de nouveau renversée le 20 juillet 1832.


Un projet présenté le 22 décembre 1847 et approuvé par DM le 25 mars 1849 demande l'installation d'une balise en fer qui est mise en place au cours de l'été 1849.


Une tourelle en maçonnerie la remplace en 1859 mais elle ne résiste pas davantage car elle est enlevée par la mer le 12 mars 1861. En juin 1872 la tourelle est reconstruite mais détruite encore une fois l'année suivante. En 1884 une balise en fer, un poteau de 16 centimètres de diamètre, est plantée dans le rocher mais elle est rompue en 1886. Une nouvelle balise en fer, encore plus résistante, est implantée en 1890 mais elle est enlevée par la mer le 7 novembre 1891.


Le Service des phares décide alors de bâtir une tourelle en béton armé selon la méthode du coffrage octogonal déjà bien rodée. Les travaux commencent en 1894 et s'achèvent en 1897.


* 12 décembre 1897 : essai d'éclairage, 3 éclats blancs, feu permanent au pétrole au sommet d'une tourelle pyramidale octogonale avec une retraite a niveau des plus hautes mers et surmontée d'une plateforme portant la lanterne métallique,


* 1927 : feu alimenté à l'acétylène,


1936 : feu alimenté au propane. 3 éclats blancs toutes les 12 secondes.

LA HORAINE
Retour liste alphabétique - accueil - situation géographique