Feu d'Étel,

sur un ancien corps de garde, rive droite de l'embouchure de la rivière d'Étel,


* 15 août 1859 : feu fixe rouge. Le batiment est trop petit et pas assez élevé, il faut le déménager,


* octobre 1872 : feu fixe rouge sur une tourelle métallique (type) à quelques mètres de distance de l'ancien corps de garde sur lequel il était précédemment établi,


la tour est détruite le 20 janvier 1943 par les troupes allemandes,


* 1947 : feu provisoire sur une tour en bois,

 

 

 

* 1951 : feu à 2 occultations toutes les 6

secondes, secteurs blancs, rouge et vert,

sur un pylone métallique.