FORT CENTRAL

 

 

 

feu du fort central de la digue centrale,

 


*premier août 1839 : feu fixe blanc varié par des éclats longs toutes les 3 minutes sur une tourelle en maçonnerie de 16,50m de hauteur,


Éteint en avril 1896,


* 15 novembre 1952 : feu rallumé sur une colonne cardinale Sud de 5m de hauteur.

 

 

FORT-CENTRAL
QUERQUEVILLE

feu du fort de Querqueville,

 

sur le musoir de la digue de l'Ouest ou digue Chavagnac,


* 15 août 1821 : feu fixe blanc


*17 juillet 1835 : même feu sur une tourelle en maçonnerie de15,80m de hauteur,

éteint en mars 1901, et feu déplacé,


* 10 mars 1910 : feu fixe à secteurs blanc et vert sur un mât militaire de 13,60m de hauteur,


* feu à occultations (2+1) blanches et verte toutes les12 secondes sur un support blanc.

QUERQUEVILLE

feu de l'ile Pelée, sur le fort,
* 15 août 1821 : feu fixe blanc sur tourelle en maçonnerie de3,80m
*10 août1861 : nouveau feu fixe blanc,
* janvier 1900 : feu à occultation toutes les 4 secondes, secteurs blanc et rouge, sur une tourelle métallique peinte en blanc de 10,20m de hauteur ,
* 1919 : renforcement du feu,
détruit en 1944,
* feu 2 occultations toutes les 6 secondes, secteurs rouge et blanc, sur support de 8m de hauteur,
3 juillet 1979 : installation de l'aérogénérateur.

feu du fort de l'Est, sur le fort du musoir Est de la digue centrale,
* premier décembre 1853 : feu fixe rouge sur une tourelle cylindrique en maçonnerie de 8,20m de hauteur,
* 10 août1862 : feu sur une tourelle cylindrique en maçonnerie de 15,50m de hauteur dominant de 3m le glacis que couronne le fort du musoir,
* premier octobre1913 : feu à secteurs blanc et vert,
feu blanc et vert isophase sur un pylone blanc de 9m de hauteur,
* 12 décembre 1977, installation de l'aérogénérateur.

feu de la digue centrale, extrémité du musoir occidental,
*12 octobre 1853 : feu fixe blanc sur un fort en maçonnerie,
*10 août 1862 : feu fixe rouge,
* 1934 : électrification du feu, 3 éclats blanc et rouge toutes les 15 secondes.

feu de la digue, extrémité du musoir oriental sur la digue centrale,
* premier décembre 1854: feu fixe blanc sur un fort en maçonnerie
* 10 août 1862 : feu fixe vert

feu de la digue de l'Est, sur le musoir Sud, ou feu Collignon, ou feu de la Coupure ou feu de la passe Cabart-Danneville,
* 10 mars 1910 : feu fixe vert au sommet d'un réservoir peint en blanc,
* 23 février 1952 : 2 éclats rouges toutes les 9 secondes sur un réservoir peint en blanc et sommet rouge.

feu de la jetée du port de commerce, sur l'extrémité de la jetée de l'Est
* premier juillet 1838 : feu fixe rouge sur une tourelle en maçonnerie de 7,30m de hauteur,
* 15 août 1901 : feu 2 éclats rouges toutes les 10 secondes, éteint en 1937.