Feu de port de Cerbère,


* 3 avril 1892 : feu fixe blanc sur un échafaud en bois adossé à une guérite en bois, 5m de hauteur,
* 1936 : feu blanc à occultation toutes les 4 secondes et électrification,
Eteint en 1980.


feu du Cap Cerbère,

cap le plus méridional de la France continentale, à 5 milles au Sud du cap Béar.

Il fallait remplacer au plus vite l'ancien feu de port car l'aménagement d'une nouvelle route devait entraîner la suppression de ce feu en 1980. Le magnifique site de cap Cerbère imposait une construction soignée et conduisait à exclure une alimentation électrique par ligne aérienne. Des panneaux solaires sont installés dès l'allumage.

Le feu est l'oeuvre du cabinet d'architectes parisien Lucien Guerra. Les travaux de maçonnerie ont été effectués par l'entreprise Razel de Perpignan de novembre 1981 à février 1982.


* 25 août 1982 : feu à éclat blanc toutes les 4 secondes.