CAP-CEPET 1953

Phare du cap Sépet,

Cépet aujourd 'hui, ou pointe Rascas, sur le mamelon de la pointe Rascas,

* premier avril 1851 : feu fixe blanc varié par des éclats longs blancs toutes les 3 minutes sur une tourelle carrée et corps de logis de 11m de hauteur,


* premier septembre 1908 : feu à 3 éclats blancs toutes les 15 secondes.

Le bâtiment est détruit en 1944 puis reconstruit selons les plans des architectes marseillais Georges Meyer-Heine et André-Pierre Hardy.


* 1950 : feu à 3 éclats toutes les 15 secondes,


* février 1975 : automatisation,


En 1992 le feu est déplacé d'une centaine de mètres et reconstruit à l'extérieur de l'Arsenal car il gênait la construction du chateau du porte-avion nucléaire Charles-de-Gaulle. L'ancien bâtiment remis en état par la marine nationale est conservé comme amer.


* 1992 : feu à 3 éclats blancs toutes les 15 secondes sur une tour carrée en béton et corps de logis de 14m de hauteur.

CAP-CEPET 1992