feu de la la jetée du Nord-Est;

à 30m de l'extrémité de la jetée. Le bois présentait pour les ingénieurs locaux un avantage sur la pierre, sa légèreté ; pour cette raison il fut retenu lors de la construction des tourelles des jetées du port de Boulogne. Ces dernières s'achevaient par de longues estacades en charpentes ajourées qui ne pouvaient soutenir des édifices en maçonnerie trop lourds et pour cette raison on exécuta deux tourelles en bois aux extrémités des digues du Sud-Ouest et du Nord-Est, allumées en 1849


*1814 : feu fixe blanc sur un échafaud de bois,
* 10 juillet 1835 : tourelle cylindrique en maçonnerie à 30m de l'extrémité de la jetée
* premier juillet 1849 : nouveau feu fixe rouge sur une tourelle en bois peinte en blanc, 11 m de hauteur,
* premier août 1862 : feu fixe rouge à l'huile minérale (au pétrole lampant),
* 10 novembre 1903 : le feu fixe rouge à 30m de l'extrémité sur la tourellle provisoire est éteint. Est allumé à 11m de l'extrémité de la nouvelle jetée le nouveau feu sur une tourelle métallique peinte en blanc de 8,30m de hauteur,
*1928 : feu fixe rouge électrique sur une tourelle métallique peinte en blanc sur la nouvelle jetée Nord-Est.

 

BOULOGNE-1848

feu de la jetée du Sud-Ouest
* 1814 : feu fixe blanc sur une potence en bois
* premier novembre 1849 : deux feux blancs superposés sur l'extrémité de la jetée sur une tourelle cylindrique de 13m.
* premier janvier 1865 : feu alimenté au pétrole,
* 9 décembre 1924: feu fixe vert sur une tourelle métallique sur soubassement rectangulaire de 8,80m de hauteur à 16m de l'extrémité de la nouvelle jetée,
* 31 janvier 1976 : feu fixe vert sur une colonne métallique sur un blockhaus,
* 31 décembre 1999 : nouveau feu fixe vert sur un support en polyester construit au chantier Blamengin.

feu de la digue Sud ou feu de la digue Carnot,
*20 décembre 1887 : feu fixe blanc au sommet d'un réservoir à gaz. Le 11 mars 1888 le réservoir et le feu sont détruits par une tempête puis remis en place le 15 juillet 1888 sur une tourelle en mçonnerie surmontée d'un réservoir métallique blanc,
* 9 décembre 1924 : feu électrique blanc à occultation toutes les 4 secondes. En 1924 le support est modifié : tourelle en maçonnerie surmontée d'un support métallique blanc édifié contre la tourelle précédente sur le parapet de la digue,
* avis du 5 février 1968 : feu modifié, 2 éclats groupés et 1 éclat blancs toutes les 15 secondes, et déplacé à 19m de l'extrémité Nord de la digue sur un caisson terminal. Il s'agit du premier feu automatisé et télécontrôlé de France selon la méthode moderne toujours utilisée aujourd'hui.

feux de la darse Sarraz-Bournet aux extrémités des deux jetées. Un quai minéralier destiné à recevoir le minerai de manganèse entre en service en septembre 1961. Pour baliser son accès, deux ducs d'Albe reçoivent le premier un feu fixe rouge et le secon un feu rouge à occultation. les jetées sont construite en suite et leurs extrémités sont balisées,
* avis du 19 avril 1969 : feu isophase vert sur un pylone métallique à l'extrémité de la jetée ouest,
feu rouge à occultation sur un pylone métallique à l'extrémité de la jetée est.