Phare de la Banche,

à l'embouchure de la Loire, à 80m dans le Sud-Est de l'ancienne tourelle en maçonnerie du banc du Turc érigée en 1825.


Le phare est construit de 862 à 1865 selon la DM d'autorisation du 2 janvier 1862 ; dépenses autorisées : 339 235 francs-or.

* feu fixe rouge : 15 août 1865 sur une tour cylindrique en maçonnerie de pierres de taille de granite de Batz-sur-mer, de 26,50m de hauteur.

Une DM du premier avril 1893 prescrit de peindre des bandes noires et blanches sur le fût pour différencier le phare de ceux du Four et du Grand- Charpentier. Le peinturage est effectué entre le 26 mars et le premier avril 1893.

* 4 mai 1896 : feu à 3 occultations toutes les 18 secondes, secteurs blanc et rouge,
* 14 août 1905 : incandescence par le pétrole et renforcement du feu,
* premier août 1907 : installation d une sirène sur la plateforme élargie,
* premier septembre1930 : feu à éclats groupés (2+1) toutes les 15 secondes, secteurs blanc et rouge,
* 20 août 1935 : incendie dans la lanterne et appareil très abimé qu'il faut remplacer,
* 8 août 1944 : enlèvement de l'optique et transfert au Croisic,
* juillet 1945 : rallumage du feu,

Dès le 31 août 1949 le directeur du Services phares, Pétry, demande d'étudier la possibilté de fixer un aérogénérateur de faible puissance au sommet de la tour afin d'assurer la charge de la batterie d'accumulateurs destinés à alimenter le poste émetteur-récepteur mais le sommet très encombré de la tour par la sirène et les réservoirs d'air comprimé ne le permet pas.

Les premiers essais du genre en France seront tentés sur le phare suivant.


* 25 septembre 1986 : suppression définitive du signal sonore,
* 12 novembre 1986 : automatisation du feu

LA BANCHE